En fait, avant la fin de l’année de votre 71e anniversaire, vous devrez obligatoirement fermer tout régime enregistré d’épargne-retraite et opter pour un ou plusieurs véhicules de décaissement. Il en existe deux grandes catégories : la rente viagère et le fonds enregistré de revenu de retraite ou fonds de revenu viager.

Vidéo : Les stratégies de décaissement à la retraite

À la retraite, vous passerez d’une phase de votre vie où vous accumuliez un actif à une autre où vous le décaisserez.

En fait, avant la fin de l’année de votre 71e anniversaire, vous devrez obligatoirement fermer tout régime enregistré d’épargne-retraite et opter pour un ou plusieurs véhicules de décaissement. 

Il en existe deux grandes catégories : d’une part, la rente viagère et, d’autre part, le fonds enregistré de revenu de retraite ou fonds de revenu viager. 

La rente est un contrat avec une compagnie d'assurance qui, en échange d'un dépôt forfaitaire, vous garantit un revenu annuel souvent payé régulièrement tout au long de l'année. Si la somme forfaitaire provient d'économies enregistrées, les paiements réguliers seront imposés comme un revenu.

Le FERR et le FRV, eux, vous laissent propriétaire de votre actif, qui demeure à l’abri de l’impôt. Cependant, ils vous obligent à faire des retraits minimums chaque année, retraits qui seront imposables. Par ailleurs, le FRV comporte aussi des retraits annuels maximums, également considérés comme un revenu imposable.

C’est pourquoi il pourrait être important, dès la soixantaine, de préciser sans tarder votre stratégie de décaissement. Vous saurez ainsi dans quel ordre et avec quels véhicules vous décaisserez votre actif, de façon à optimiser vos revenus nets durant toute votre retraite.

Pour établir cette stratégie, consultez votre conseiller en sécurité financière ou représentant en épargne collective.

Écran de fermeture avec les logos.